Le blogue d'Idéactif

21 avril 2011

Ma conférence «Les tests d’utilisabilité à l’ère de l’Internet ubiquitaire : toujours pertinents pour les utilisateurs et vous?»

Nathalie Berger @ 10:00

Suite au billet de mon associé, Quelle est la place de l’expérience utilisateur dans un monde connecté en permanence?, et à quelques discussions préalables, j’ai eu envie de pousser plus loin cette réflexion.

J’aurai le plaisir de présenter ma nouvelle conférence à Québec le 12 mai et à Montréal le 3 juin, en réponse à une invitation de l’Association de recherche et d’intelligence marketing (ARIM).

La thématique

Dans un contexte d’Internet ubiquitaire (le web partout à la fois tout le temps), quel est le rôle des tests d’utilisabilité et des tests de l’expérience utilisateur pour votre organisme ou entreprise? Même si la notion traditionnelle d’utilisateur est en très bonne voie de se transformer en une notion d’acteur, de créateur et de vecteur de l’information, les tests utilisateurs conservent et voient même croître leur pertinence. Comment déterminer le bon moment pour les utiliser, parmi d’autres méthodes et outils de captation des données utilisateur?

  • quelle est la différence entre utilisabilité et expérience utilisateur?
  • dans un monde connecté en permanence et aux multiples points de contact, quelle est la place des tests?
  • développer pour des plateformes (mobilité, réseaux sociaux, web, iPad) ou pour des contextes d’utilisation?
  • tests utilisateur à distance, en laboratoire, in situ : lesquels choisir?
  • tester auprès de différents profils (âges variés jeunes/aînés, compétences variées en navigation Web; professionnels/grand public, client/citoyen, employés/employeurs/partenaires; accessibilité)

L’objectif de cette présentation

Le principal objectif de ce déjeuner-conférence est de démystifier le rôle des tests d’utilisabilité et des tests de l’expérience utilisateur, de sensibiliser à cette méthode dans le cycle de développement, afin de (mieux) les utiliser pour évaluer votre site Web (ou autre produit interactif – téléphone intelligent par exemple) auprès des utilisateurs, en cours de design et après la mise en ligne.

Après avoir validé votre produit ou prototype «dans le monde réel», vous êtes en mesure de faire des ajustements basés sur des données réelles d’usage, en combinaison avec d’autres outils de captation des données utilisateur (analytique Web, sondages en ligne), en vue de l’améliorer et de l’optimiser. Le but ultime étant d’offrir aux clients/utilisateurs finaux une expérience utile, efficace et agréable dans un espace interactif convivial répondant à ses besoins, au moment et par le canal de son choix.

Pourquoi, quand et comment procéder?
À l’aide d’exemples concrets, je démontrerai pourquoi, quand et comment utiliser les tests d’utilisabilité et les tests de l’expérience utilisateur.

Je vous invite à vous joindre à nous. Le nombre de places est limité. Pour réserver, voir les détails de l’événement sur le site de l’ARIM.

Share

14 décembre 2009

Utilisabilité et développement durable : une évidence?

Nathalie Berger @ 13:57

Il est possible de visualiser et télécharger les présentations et vidéos des conférenciers de la Journée mondiale de l’utilisabilité, qui s’est tenue à Montréal et Québec en simultanée.

Des sujets variés — incluant les «design patterns», l’ergonomie, le marketing, l’ingénierie, l’adaptabilité des sites internationaux en contextes locaux — célèbrent l’apport de l’utilisabilité et de l’expérience utilisateur dans le développement de produits faciles à apprendre et à utiliser, efficients et efficaces.

Au programme également, une recherche exploratoire réalisée en partenariat par le HEC Montréal, l’Université de Montréal et Bell Canada. Celle-ci combine l’oculométrie aux mesures psychologiques et émotionnelles, afin d’évaluer la qualité d’un site Web. Comme dirait Sandrine, «toute une triangulation méthodologique (ou casse-tête de données selon certains…;-))». Bien sûr, l’oculométrie (ou la poursuite oculaire) a une application plutôt restreinte en réalité. En effet, avec les budgets restreints de la plupart des sites au Québec, on a en général bien d’autres facteurs à évaluer avant celui-là, qui auront plus d’impact sur le produit final. Mais c’est intéressant d’avoir l’occasion de se voir relater un cas de recherche appliquée, avec un protocole d’expérimentation formel, qui inclut cette dimension supplémentaire.

Cette belle soirée sur l’utilisabilité a permis à près de 90 membres de la communauté – spécialistes ou non – d’apprendre et d’échanger sur les bonnes pratiques du métier, dans un optique de développement durable.

Share

9 novembre 2009

Journée mondiale de l’utilisabilité le 12 novembre : développement durable

Nathalie Berger @ 16:30

logo_WUD_JMU

Utilisabilité et développement durable. Telle sera la thématique de la 5e Journée mondiale de l’utilisabilité (World Usability Day) qui se tiendra ce jeudi 12 novembre. Utilisabilité Québec se joint une fois de plus aux initiatives locales organisées un peu partout dans le monde, à la suite de l’association «mère» américaine, la Usability Professionals’ Association (UPA).

À Montréal et Québec, nous nous intéresserons tout particulièrement au thème suivant : Utilisabilité et développement durable : une évidence? À travers une série de conférences sur divers sujets — allant des «design patterns»,  aux mesures psychologiques et émotionnelles, en passant par l’adaptabilité des sites internationaux en contextes locaux — nous célébrerons l’apport de l’utilisabilité et de l’expérience utilisateur dans le développement de produits faciles à apprendre et à utiliser, efficients et efficaces. Et ce, partout dans le monde.

Pour ma part, l’angle qui m’interpelle particulièrement en lien avec cette thématique générale est le suivant : À l’ère du «budget-temps limité», comment développer des sites Web viables? J’en parlerai davantage dans un prochain blogue et j’introduirai d’ailleurs succintement la soirée de la JMU avec cet optique. Au plaisir de vous rencontrer jeudi soir! Ça débute à 18h au CRIM de Montréal et au Cégep de Ste-Foy pour Québec (diffusion simultanée entre les 2 villes). Également, un clin d’oeil sera fait à une de nos associations cousines, la FLUPA (section France-Luxembourg d’UPA), sous forme d’entrevues pré-enregistrées (décalage horaire obligeant). Une pause réseautage est prévue accompagnée d’un cocktail. Tous les détails sur le site d’Utilisabilité Québec.

logo-utilisabilite-quebec_2008

Share

28 avril 2009

Web Analytics & Utilisabilité: 5 à 7 UX du 30 avril

Nathalie Berger @ 17:02

Je serai jeudi au 5 à 7 UX d’Utilisabilité Québec. Ces rencontres bimestrielles se veulent un lieu d’échange agréable et décontracté pour les professionnels oeuvrant ou ayant un intérêt pour l’utilisabilité. En avril, l’invitation a été lancé également aux spécialistes en Analytique Web (Web Analytics), puisque la thématique porte sur «Le Web Analytics : Un complément à l’ergonomie?». La formule est simple : Un participant démarre la soirée en soulevant quelques enjeux pour susciter une conversation. Ce mois-ci, Philippe Alengry,  apportera son point de vue et proposera des utilisations dans le cadre d’une démarche ergonomique. Place ensuite à la discussion et au partage d’expériences. Gratuit et acessibles à tous. Les places sont limitées, il faut réserver à partir du site d’Utilisabilité Québec. Profitez-en aussi pour joindre le groupe Facebook 5 à 7 UX.

Share

4 décembre 2008

L’expérience utilisateur au service du transport collectif

Nathalie Berger @ 16:01

Dans le cadre de la Journée mondiale de l’utilisabilité (WUD), qui se tenait le 13 novembre dernier au CRIM (Maison des hautes technologies), j’ai voulu soulever quelques enjeux liés à l’apport des technologies au domaine du transport collectif. Mon but était surtout d’offrir un point de départ pour susciter une conversation et un partage d’expériences parmi les personnes qui célébraient cette journée, et qui avait pour thème cette année «l’utilisabilité dans les transport».

Voici dans ce powerpoint un aperçu des idées évoquées, illustrées à l’aide d’exemples concrets, soit la nouvelle carte à puce OPUS et le nouveau service de planification de trajets que propose les sociétés de transport de Montréal en collaboration avec Google Maps. Mon attention est bien entendu portée plus particulièrement sur les enjeux reliés à l’expérience utilisateur. Si vous avez une expérience d’usage ou un commentaire à partager, n’hésitez pas. Vous pouvez également consulter les autres présentations de cette soirée, dont celle de Michel Dallaire qui relate son expérience du design du vélo libre-service BIXI, sur le site d’Utilisabilité Québec.

Share
Filed under: Non classé — Mots-clefs :, , , , — Nathalie Berger @ 16:01

15 novembre 2008

Webcom 2008 et Webcamp

Nathalie Berger @ 17:17

Je participe aujourd’hui à WEBCOM Montréal. Parmi les conférenciers, on retrouve Rishi Chandra du « Google Cloud », Thomas Vander Wal «les éléments clés des sites web sociaux» et Michelle Blanc qui présente le cas DessinsDrummond.com. En plus des conférences, l’Université WebCamp est au rendez-vous, animée par Sylvain Carle. J’aime particulièrement cette formule qui privilégie le partage d’idées et d’expériences. Parmi les sujets chauds : l’identité en ligne et la gestion de ses multipes facettes. Être ouvert, bien sûr, mais à quel prix? Et jusqu’à quel degré? Bénéfices vs conséquences. Sélectivité, filtrage, granularité, privé vs public, personas, vol d’identité. Renseignements personnels et règlementation. Beaucoup de solutions qui débordent largement les technologies à trouver dans les prochains mois… place aux psychologues, sociologues, anthropologues et spécialistes en expérience utilisateur.

Particularité : étant à l’OACI, on est en zone internationale, bien que physiquement à Montréal, ce qui soulève la question de la géolocalisation vs la zone internationale où on se trouve. J’ai réalisé que beaucoup de gens (surtout les plus nouveaux dans le domaine du Web ou les purs TI) ne connaissent pas Utilisabilité Québec ni même le concept d’utilisabilité. Besoin d’être plus visible. Je rencontre beaucoup d’anciens collègues pionniers du Web québécois, flashback sympathique et étrange à la fois ;-) Journée stimulante.

Share
Filed under: Non classé — Mots-clefs :, , , — Nathalie Berger @ 17:17

30 septembre 2008

Journée mondiale de l’utilisabilité: Jeudi 13 novembre 2008

Nathalie Berger @ 17:39

La thématique de cette quatrième édition de la JMU est l’utilisabilité dans les transports.

Utilisabilité Québec, section québécoise du Usability Professionals’ Association, célébrera l’événement à Montréal (au CRIM) et à Québec en simultané, dans une Formule «5 à 7», de 18h à 20h.

La Journée mondiale de l’utilisabilité (World Usability Day) a pour but de promouvoir le concept de l’utilisabilité à travers différents pays par l’organisation d’activités soulignant l’apport de la discipline de l’utilisabilité pour le développement de produits faciles à apprendre, faciles à utiliser, efficients et efficaces.

D’autres détails vous seront communiqués prochainement.

Vous trouverez ici un aperçu de la JMU de l’an dernier (8 novembre 2007).

Share
Filed under: Non classé — Mots-clefs :, , , , — Nathalie Berger @ 17:39

7 mai 2008

D’une culture à l’autre de l’ONF : Un design centré utilisateur en contexte multiculturel

Nathalie Berger @ 17:42

Voici un aperçu de la conférence que j’ai présenté dans le cadre d’Intracom 2008, 8e conférence internationale de l’Association des professionnels professionnels en intranet, Internet et extranet (API).

Les ingrédients clés de la démarche ont été dévoilés et illustrés lors de cette présentation du making-of de la création du plus récent site Web de l’ONF portant sur la diversité culturelle au Canada. Un site qui retrace une histoire étonnante à travers des documents d’archives vidéos, audios et photos des années 40 à aujourd’hui, ainsi que des entrevues et vox populi spécialement conçus pour ce site.

Utilisabilité, accessibilité, standards Web, respect des normes et standards ouverts, SEO, et mesure sont au rendez-vous.

Vous pouvez consulter ci-dessous le fichier powerpoint de ma présentation. Il ne rend compte évidemment que d’une partie de ma communication, mais ça donne tout de même un aperçu.

NOTE: Il n’y a pas de projet Web plus parfait que celui qu’on n’a pas réalisé, qui reste à l’état «idéal» de projet. Dès qu’on concrétise un projet, il y a de l’imperfection au rendez-vous avec laquelle on doit composer le mieux possible. L’essentiel est d’avoir une orientation claire et de faire tout en son possible pour s’appuyer sur des assises solides et une approche holistique, tout au long de la mise en place du projet. C’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit de créer un site de contenu dans un contexte multiculturel. Cela exige une véritable vision multi-facettes, une écoute multi-culturelle, et des actions tangibles tout en souplesse.

Nous vous présentons donc une étude de cas qui tend vers la concrétisation de la qualité de l’expérience utilisateur (incluant celle des producteurs de contenus), à l’aide d’un processus de développement centré utilisateur et d’un ensemble de méthodes spécialisées du domaine de l’XU. Et ce, dans toute son imperfection… et à la fois sa perfection du moment.

À partir de là, le Web étant organique (et un projet jamais fini), il sera possible d’ajuster le tir en cours de route grâce à la mise en place d’outils et de moyens de mesurer, d’analyser et d’évoluer en continu.

Share

22 mars 2007

Notre conférence sur le cas Radio-Canada.ca

Nathalie Berger @ 10:56

Lundi prochain le 26 mars pm, je donnerai une conférence avec Marie Tétreault, Chef des communications aux Nouveaux médias de Radio-Canada, portant sur Radio-Canada.ca : Une démarche de refonte efficace. Un design «informé» centré sur les utilisateurs. Lauréat du Grand Prix Utilisabilité Québec 2006. C’est dans le cadre de l’événement international Intracom, s’adressant aux professionnels et gestionnaires de sites Internet ou intranet, que nous présenterons cette étude de cas conjointement avec notre client Radio-Canada que nous avons accompagné dans cette démarche de refonte.

Share

Fill RSS Fil RSS de ce blogue

À propos de ce blogue

La conception, l'évaluation et l'optimisation de sites Web constituent le coeur de nos activités quotidiennes. Ce blogue traitera donc principalement de qualité de l'expérience utilisateur, des méthodes d'évaluation, de l'architecture de l'information, du design d'interaction, et d'analytique Web. On y raconte aussi un peu notre vie quotidienne en tant qu'entrepreneurs et consultants Web dans un contexte québécois.