Le blogue d'Idéactif

21 avril 2011

Ma conférence «Les tests d’utilisabilité à l’ère de l’Internet ubiquitaire : toujours pertinents pour les utilisateurs et vous?»

Nathalie Berger @ 10:00

Suite au billet de mon associé, Quelle est la place de l’expérience utilisateur dans un monde connecté en permanence?, et à quelques discussions préalables, j’ai eu envie de pousser plus loin cette réflexion.

J’aurai le plaisir de présenter ma nouvelle conférence à Québec le 12 mai et à Montréal le 3 juin, en réponse à une invitation de l’Association de recherche et d’intelligence marketing (ARIM).

La thématique

Dans un contexte d’Internet ubiquitaire (le web partout à la fois tout le temps), quel est le rôle des tests d’utilisabilité et des tests de l’expérience utilisateur pour votre organisme ou entreprise? Même si la notion traditionnelle d’utilisateur est en très bonne voie de se transformer en une notion d’acteur, de créateur et de vecteur de l’information, les tests utilisateurs conservent et voient même croître leur pertinence. Comment déterminer le bon moment pour les utiliser, parmi d’autres méthodes et outils de captation des données utilisateur?

  • quelle est la différence entre utilisabilité et expérience utilisateur?
  • dans un monde connecté en permanence et aux multiples points de contact, quelle est la place des tests?
  • développer pour des plateformes (mobilité, réseaux sociaux, web, iPad) ou pour des contextes d’utilisation?
  • tests utilisateur à distance, en laboratoire, in situ : lesquels choisir?
  • tester auprès de différents profils (âges variés jeunes/aînés, compétences variées en navigation Web; professionnels/grand public, client/citoyen, employés/employeurs/partenaires; accessibilité)

L’objectif de cette présentation

Le principal objectif de ce déjeuner-conférence est de démystifier le rôle des tests d’utilisabilité et des tests de l’expérience utilisateur, de sensibiliser à cette méthode dans le cycle de développement, afin de (mieux) les utiliser pour évaluer votre site Web (ou autre produit interactif – téléphone intelligent par exemple) auprès des utilisateurs, en cours de design et après la mise en ligne.

Après avoir validé votre produit ou prototype «dans le monde réel», vous êtes en mesure de faire des ajustements basés sur des données réelles d’usage, en combinaison avec d’autres outils de captation des données utilisateur (analytique Web, sondages en ligne), en vue de l’améliorer et de l’optimiser. Le but ultime étant d’offrir aux clients/utilisateurs finaux une expérience utile, efficace et agréable dans un espace interactif convivial répondant à ses besoins, au moment et par le canal de son choix.

Pourquoi, quand et comment procéder?
À l’aide d’exemples concrets, je démontrerai pourquoi, quand et comment utiliser les tests d’utilisabilité et les tests de l’expérience utilisateur.

Je vous invite à vous joindre à nous. Le nombre de places est limité. Pour réserver, voir les détails de l’événement sur le site de l’ARIM.

Share

7 mai 2008

D’une culture à l’autre de l’ONF : Un design centré utilisateur en contexte multiculturel

Nathalie Berger @ 17:42

Voici un aperçu de la conférence que j’ai présenté dans le cadre d’Intracom 2008, 8e conférence internationale de l’Association des professionnels professionnels en intranet, Internet et extranet (API).

Les ingrédients clés de la démarche ont été dévoilés et illustrés lors de cette présentation du making-of de la création du plus récent site Web de l’ONF portant sur la diversité culturelle au Canada. Un site qui retrace une histoire étonnante à travers des documents d’archives vidéos, audios et photos des années 40 à aujourd’hui, ainsi que des entrevues et vox populi spécialement conçus pour ce site.

Utilisabilité, accessibilité, standards Web, respect des normes et standards ouverts, SEO, et mesure sont au rendez-vous.

Vous pouvez consulter ci-dessous le fichier powerpoint de ma présentation. Il ne rend compte évidemment que d’une partie de ma communication, mais ça donne tout de même un aperçu.

NOTE: Il n’y a pas de projet Web plus parfait que celui qu’on n’a pas réalisé, qui reste à l’état «idéal» de projet. Dès qu’on concrétise un projet, il y a de l’imperfection au rendez-vous avec laquelle on doit composer le mieux possible. L’essentiel est d’avoir une orientation claire et de faire tout en son possible pour s’appuyer sur des assises solides et une approche holistique, tout au long de la mise en place du projet. C’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit de créer un site de contenu dans un contexte multiculturel. Cela exige une véritable vision multi-facettes, une écoute multi-culturelle, et des actions tangibles tout en souplesse.

Nous vous présentons donc une étude de cas qui tend vers la concrétisation de la qualité de l’expérience utilisateur (incluant celle des producteurs de contenus), à l’aide d’un processus de développement centré utilisateur et d’un ensemble de méthodes spécialisées du domaine de l’XU. Et ce, dans toute son imperfection… et à la fois sa perfection du moment.

À partir de là, le Web étant organique (et un projet jamais fini), il sera possible d’ajuster le tir en cours de route grâce à la mise en place d’outils et de moyens de mesurer, d’analyser et d’évoluer en continu.

Share

15 novembre 2006

Et le grand gagnant est…

Nathalie Berger @ 10:05

C’est hier soir qu’a eu lieu le dévoilement des Prix québécois de l’utilisabilité décerné par Utilisabilité Québec, dans le cadre de la Journée mondiale de l’utilisabilité. Le Grand prix a été décerné à Radio-Canada pour la dernière refonte de www.radio-canada.ca
qui se distingue par sa facilité d’utilisation.

Bravo à toute l’équipe qui a pris à coeur d’optimiser l’expérience utilisateur du site Web média francophone parmi les plus visités au Canada ? avec 1,8 millions de visiteurs uniques par mois. Le défi était de taille. Radio-canada.ca comporte plus de 350 000 pages de contenus en français avec plus de 4 000 heures de segments audio et vidéo ainsi que 8 000 clips d?archives.

La nouvelle page d’accueil met davantage en valeur les contenus de la radio et de la télévision, en plus des contenus exclusivement Web. La navigation globale du site est plus harmonisée. Nous sommes très heureux d’avoir participé à ce renouveau chez Radio-Canada. Notre collaboration se situait au niveau de l’analyse contextuelle, l’architecture de l’information et de l’interaction, puis, la Cellule d?essai de l?expérience utilisateur (en personne et à distance), une formule exclusive à Idéactif. La navigation et le design de la page d’accueil et des contenus d’information ont été repensés en consultation avec des utilisateurs de Montréal, Québec et l’Estrie qui nous ont accompagnés durant la démarche. Consultez l’étude de cas sommaire pour plus de détails.

J’en profite pour féliciter toutes les personnes qui ont travaillé sur les 4 sites qui ont reçu une mention spéciale pour souligner leur facilité d’utilisation, ainsi que tous les participants de cette première édition. C’est par les efforts combinés de plusieurs personnes et organisations sensibles à l’expérience utilisateur que l’espace Web deviendra plus agréable et simple à utiliser. J’ose même dire «plus facile à vivre».

Share

Fill RSS Fil RSS de ce blogue

À propos de ce blogue

La conception, l'évaluation et l'optimisation de sites Web constituent le coeur de nos activités quotidiennes. Ce blogue traitera donc principalement de qualité de l'expérience utilisateur, des méthodes d'évaluation, de l'architecture de l'information, du design d'interaction, et d'analytique Web. On y raconte aussi un peu notre vie quotidienne en tant qu'entrepreneurs et consultants Web dans un contexte québécois.